Publié le 31 Octobre 2020

POISSON LION: UNE ESPECE DE TOUTE BEAUTE MAIS UN PREDATEUR REDOUTABLE!

Catégories: BIODIVERSITE / COLOMBIE

Poisson lion - Pterois volitans

Originaire du Pacifique Ouest, ce poisson se trouve aujourd’hui dans tous les Caraïbes et donc sur le littoral colombien.

 

Pour l’avoir vu lors d’une sortie snorkeling, Aurélie vous confirme que cette espèce est simplement magnifique mais il y a un problème, elle ne devrait pas être là et déséquilibre complètement l'écosystème des récifs coralliens. 

INDEX

 

1) Le poisson lion

2)  Que fait-il sur le littoral colombien?

3) Proies et prédateurs du poisson lion

4) Une piqûre très douloureuse

5) Quelle solution pour réguler l'espèce?

 
Poisson lion © David Letort

LE POISSON LION

Nom scientifique: Pterois volitans

Nom commun: Poisson lion ou rascasse volante

 

On reconnaît le poisson lion au premier coup d’oeil, il est rayé avec des couleurs prédominantes: le rouge, le marron et le blanc.

 

Il est imposant de par sa taille (30-40cm à l’âge adulte) mais surtout par ses épines dorsales, anales et pelviennes au bout desquelles se trouve une glande à venin (nous y reviendrons très vite!)

 

Ses nageoires et épines sont longues et souples, on dirait qu’il vole, sa nage est sublime.

QUE FAIT-IL SUR LE LITTORAL COLOMBIEN ?

Cette espèce aurait été observée par un pêcheur au large de la Floride en 1985 mais la théorie la plus répandue se fonde sur un accident survenu en 1992. Six spécimens se seraient en effet échappés d’un aquarium endommagé lors de l’ouragan Andrew

Le poisson lion se reproduisant très vite - 30.000 oeufs chaque 4 jours qui ne survivent pas tous mais dérivent dans les courants majeurs de la région - l’espèce s’est vite retrouvée dans tout le bassin Caraïbe.

 

Découvrez ci-dessous des cartes représentatives de cette évolution (Source: NOAA - National Oceanic and Atmospheric Administration). C’est en 2008 que l’espèce a été observée pour la première fois dans les îles de San Andrés et Providencia, en 2009 en Colombie et Venezuela et en 2011 en Guadeloupe. 

 
 

PROIES & PREDATEURS DU POISSON LION

 

 

Le Pterois volitans est plutôt solitaire, il vit au fond de la mer, assez peu profond, dans les amas de rochers, les récifs coralliens et les épaves de navire.

 

On le trouve principalement dans les eaux chaudes des tropiques, entre 22°C et 26°C et il est beaucoup plus actif de nuit que de jour.

 

Son venin est uniquement défensif et ne lui sert pas à la chasse. Pour cela il va utiliser ses longues nageoires pour rabattre le poisson et le gober. Son alimentation consiste principalement en de petits poissons et se complète par des crustacés et des algues

2019-11-02.tayrona.bahiacinto.pezleon (3

Le poisson lion est un superprédateur qui perturbe les écosystèmes des Caraïbes. il mange en effet de très nombreuses espèces de poissons, certaines endémiques et n’a lui même pas ou très peu de prédateurs. 

 

“Des Pterois ont été trouvés dans les estomacs de quelques mérous (Mycteroperca tigris et Epinephelus striatus) et carangues (Seriola sp.) de grande taille (Maljkovic et al., 2008). Mais la surexploitation commerciale des prédateurs de taille suffisante pour avaler un Pterois adulte, limitera ce facteur de régulation naturelle dans de nombreuses régions de la mer Caraïbe.”

(http://www.guadeloupe.developpement-durable.gouv.fr).

 

Cette espèce est un vrai problème. Dans les Caraïbes on compte jusqu’à 250 exemplaires par km² alors que dans sa région d’origine - le Pacifique sud - ce nombre baisse à 25 individus par km² (plus de prédateurs). 

UNE PIQÛRE TRES DOULOUREUSE 

 

La piqûre se fait généralement par les épines se trouvant sur la nageoire dorsale. Le poisson dirige en effet cette dernière vers l’agresseur potentiel (autre poisson ou plongeur) et fait alors un bond très rapide vers celui-ci. Certaines piqûres sont aussi liées aux nageoires anales et pelviennes mais sont généralement des accidents de manipulation de l’animal coincé dans un filet de pêche par exemple...

La douleur d’un piqûre est intense, pouvant durer plusieurs heures; la peau autour devient rouge, chaude et gonflée. Il faut traiter au plus vite la blessure pour éviter qu’elle se nécrose.

 

 MAIS ALORS QUEL EST CE TRAITEMENT ? 

 

Il n’existe en fait pas de traitement spécifique à ce venin. Ce sont les effets de la piqûre qui seront traités: la douleur, éviter que la plaie s’infecte… mais aussi traiter l’état de choc que peut provoquer cet accident: nausées, hypothermie, détresse respiratoire.

 

 Une astuce existe tout de même!! 

Le venin étant thermolabile, il faut plonger la blessure dans de l’eau chaude (autour de 45°C) pendant 30min à 1h. Cette opération permet de détruire une partie du venin. 

 
Poisson lion © David Letort
Eau cristalline à Bahia Cinto dans le Parc Tayrona
 

QUELLE SOLUTION POUR REGULER L'ESPECE?

 

Le Ministère de l’Environnement colombien encourage sa pêche (avec des techniques particulières) et sa consommation. Des études ont révélées que la chair du poisson lion n’est pas contaminée par le venin des nageoires - la Scorpaenotoxina. CEt pour l’avoir goûté nous pouvons vous assurer que c’est EXCELLENT!

 

 Dans les Parcs Nationaux du territoire, il est interdit de pêcher 

 …. sauf cette espèce car destructrice!! 

 

Il y a toute l’année des missions d’extraction de cette espèce mais depuis 2014 la ville de Santa Marta notamment organise un tournoi annuel pour capturer le plus possible de poissons lions. La plupart des centres de plongée de la région y participent (140 captures en moyenne à chaque édition) et le Calipso Dive Center est un des plus actifs à ce sujet. Les poissons sont ensuite préparés en bon nombre de recettes et présentés au public.

 

Sa pêche et son commerce sont une solution parmi d'autres à étudier et mettre en place. Il nous faut combattre les préjugés (chair toxique) et développer dans un premier temps CETTE solution.

Poisson lion mort
Poisson lion cuisiné à la plancha

Pour notre part nous avons observé le Pterois volitans en Novembre 2019 dans la Baie de Cinto dans le Parc Tayrona, une baie aux eaux chaudes et peu profondes.

 

On trouve ici des amas de roches et beaucoup de corail, l’endroit idéal pour notre prédateur.

 

En snorkeling nous observions les fonds jusqu’à l’apparition de ce magnifique spécimen, de taille moyenne, qui s’est vite faufilé sous un rocher. Ce jour là nous avons croisé une équipe de plongeurs en charge de réguler l’espèce, de la pêcher.

 

Quatre ou cinq individus avaient été attrapés, nous avons pu poser plein de questions et grande surprise on nous a expliqué comment le cuisiner, nous nous sommes exécutés et quel délice!

A l'occasion, à vous de goûter!

Plage de Bahia Cinto dans le Parc tayrona

Partager l'article

  • Partager/share facebook
  • Partager/share Whatsapp

Une question?

Envie de partager votre expérience ou votre avis?

Santa Marta - Colombia (& souvent sur le terrain)

Chaque mois les nouveautés directement dans votre boîte mail en vous inscrivant à la NEWSLETTER * vos données ne sont en aucun cas partagées et vous pouvez vous désinscrire à tout moment

Mentions légales

Politique de confidentialité

 

Tous droits réservés © Amerexplo by Aurélie Letort - 2020

  • Facebook - Gris Círculo
  • Instagram - Gris Círculo
  • Flickr - Gris Círculo
  • LinkedIn - Gris Círculo